Conseil - Ingénierie et Formations
en efficacité professionnelle

Le e learning est mort, vive le micro learning !

0

Au cours des dernières années, on a pu observer de profondes mutations du tissu économique ainsi qu’une montée en puissance exponentielle du digital dans l’univers professionnel. Ces évolutions majeures poussent les entreprises à rechercher des leviers de croissance, notamment du côté de la productivité de leurs collaborateurs.

Or, contrairement aux idées reçues, devenir plus efficace sur le plan professionnel ne s’acquiert pas automatiquement avec l’âge et nécessite au contraire d’être formé à des méthodes et outils de travail performants.

Afin de relever le défi, de nombreuses sociétés ont décidé de miser sur la formation en e learning, considérant que cette dernière permettrait de former leurs salariés rapidement, en grand nombre et surtout à un prix raisonnable. Pourtant, la situation n’est pas aussi idyllique qu’il n’y paraît, car le e learning comporte son lot d’inconvénients.

  • un format trop chronophage ;
  • des modules trop fastidieux qui n’encouragent pas les collaborateurs à s’auto-former ;
  • trop faibles concentration et motivation des apprenants, qui se retrouvent seuls face à leur ordinateur ;
  • Ces faiblesses ont poussé les entreprises à se tourner vers une solution plus efficace pour former leurs collaborateurs : le micro learning.

ampouleLe micro learning (ou nuggets learning) est un concept de formation en ligne, fondé sur des modules vidéo, utilisant textes, images et sons, et qui répartit le contenu d’apprentissage en petites séquences rapidement consommables (1 à 2 minutes maximum par séquence).

De plus en plus déployé par les entreprises comme outil de formation de leurs salariés  , le micro learning présente de nombreux avantages. Voici une liste (non exhaustive) détaillant les plus importants d’entre eux.

Un format concentré qui s’adapte aux contraintes des salariés

À la différence du e learning, le micro learning en proposant des contenus consommables très rapidement– ne mobilise pas dans la durée et s’insère parfaitement dans le quotidien de salariés déjà surchargés. Chaque collaborateur peut ainsi se former quotidiennement, à petites doses et sans prendre de retard dans son travail.

 

Le micro learning peut se penser comme une véritable bibliothèque numérique, où le salarié va pouvoir venir piocher les connaissances, dès qu’il en a besoin, et vont lui permettre de devenir très rapidement plus efficace dans son travail.

Un concept au service de la mémorisation et la concentration

Le micro learning s’appuie sur les neurosciences, qui s’intéressent au fonctionnement du système nerveux, du cerveau et de la mémoire. Cela revient donc à comprendre comment mieux apprendre et comment mieux former.

Or, les derniers progrès de décryptage du cerveau, permis par les neurosciences, nous ont prouvé que l’attention maximale d’un être humain est limitée à 10 minutes maximum. Le court format du micro learning suit parfaitement cette logique et lui permet d’exploiter au mieux la capacité de concentration des apprenants.

Les neurosciences cognitives nous montrent également qu’il est absolument nécessaire de travailler plusieurs fois un concept durant son apprentissage afin d’en maximiser la mémorisation. Selon les expériences du philosophe allemand Hermann Ebbinghaus, 70% des connaissances enseignées sont purement et simplement oubliées si aucune piqûre de rappel n’est réalisée ultérieurement.

Grâce à la décomposition des modules en plusieurs courtes séquences, facilement consultables par l’utilisateur, le micro learning permet à celui-ci de réviser régulièrement ses connaissances, ce qui améliore grandement l‘efficacité de la formation.

Une formation flexible et ouverte au plus grand nombre : un atout logistique majeur

Étant donné que chaque salarié peut se connecter sur la plate-forme quel que soit l’endroit où qu’il se trouve, le micro learning permet de former l’ensemble des personnels concernés, sans limite de nombre, et sans avoir à les rassembler sur le même lieu à une date fixe. Pratique d’un point de vue logistique.

De plus, à la différence des formations en présentiel, le micro learning est extrêmement flexible dans son organisation. Il permet de mieux s’insérer dans le quotidien  des collaborateurs, souvent perturbé par des imprévus. Il offre l’opportunité  pour les salariés de répondre aux besoins de formation ou d’information en fonction des situations de travail qui se présentent sans perte de temps pour plus d’efficacité professionnelle.

Ludification et émotions : le duo gagnant de l’apprentissage

Un autre point-clé du succès du micro learning réside dans la facilité avec laquelle on peut transposer dans ce dernier les mécanismes traditionnels du jeu. Or, il est aujourd’hui communément admis que l’on apprend plus facilement quand on « joue », le jeu stimulant nos émotions et nos sens, ce qui canalise notre attention et améliore notre mémorisation.

Cela s’explique aussi par le fait que le jeu suscite de l’émotion chez l’apprenant et stimule son engagement, ce qui renforce l’apprentissage.

« Si le jeu complexifie la réalité et en pose les limites, il permet de réintroduire du rêve, redonner matière à motivation, à penser, à travailler. A prendre du plaisir. » (Arthur Jauffret, 2011).

Un outil multiforme et adaptable

Outil extrêmement flexible, le micro learning n’a pour seule limite que l’imagination des formateurs et peut prendre de multiples formes. Il peut ainsi s’agir:
– d’un QCM envoyé par sms auquel le collaborateur en formation doit répondre;

– d’un ensemble de vidéos et de documents centrés sur une thématique ;
– d’un centre de ressources comprenant de la documentation, des articles et des vidéos à revoir ;
– d’un économiseur d’écran où le collaborateur doit résoudre des petits exercices de formation pour se reconnecter quand son ordinateur passe en veille.

Au fil de cet article, vous aurez pu mesurer le potentiel représenté par le micro learning pour compléter l’offre des dispositifs de formation à destination des entreprises, notamment du point de vue de l’efficacité professionnelle. Il est désormais facile de bâtir des formations flexibles, accessibles en ligne et permettant de former le plus grand nombre, le tout dans un format efficace grâce aux avancées des neurosciences.

Bien conscient des nombreux enjeux rencontrés par les entreprises en matière de formation, Activ’partners a lancé sa propre plate-forme de micro learning, contenant plus de 100 modules de formation, tous bâtis sur les préconisations des neurosciences. Ainsi, chaque module mobilise systématiquement différents formats d’apprentissage (intervention vidéo d’un expert, fiches de synthèse, études de cas pratique et exercices) pour stimuler la concentration des apprenants.

Share.

Leave A Reply